Contact |

Inra

BPMP

Dans un contexte climatique, démographique et énergétique complexe, la recherche agronomique doit étudier des enjeux majeurs à des échelles variées. Imaginer la disponibilité et la sécurité alimentaire mondiale en 2050, contribuer à la limitation du gaz à effet de serre d’origine agricole, favoriser l’adaptation de l’agriculture et des forêts au changement climatique non réversible sont autant de préoccupations mondialement partagées.

Elles impliquent, entre autres, de connaître les comportements des individus à l’échelle des territoires ou des marchés, d’étudier les liens entre la santé des plantes, des animaux et des hommes, de rechercher de nouvelles voies pour la production d’énergie et de matériaux issus de l’agriculture et d’en limiter en général l’impact environnemental…

Pour cela, l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) produit des connaissances scientifiques et accompagne l’innovation économique et sociale dans les domaines de l’alimentation, de l’agriculture et de l’environnement.

  • LOCALISATION
    • En bref: L'équipe DAAV (Diversité Adaptation et Amélioration de la Vigne) a pour objectif finalisé de contribuer à la création de variétés de vigne plus résistantes aux maladies et mieux adaptées aux changements climatiques, tout en maintenant un haut niveau de qualité.
    • Spécificités des activités menées:

      Production de matériel de vigne naine

    • Plantes cultivées:

      Vigne

    • Confinement S1: 80 m²
    • Chambres de culture: 8 m²
    • Equipements:

      Serres : PAC, ventilation, ouvrants, cooling, éclairage, écrans thermiques et d'ombrage, modules thermostatiques, sas sans procédure

      Chambres de culture : PAC, extracteur, Leeds

    • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • En bref: B&PMP se définit comme une Unité de Recherche en Biologie Intégrative des Plantes, focalisée sur les mécanismes de réponses et d’adaptation aux conditions abiotiques fluctuantes de l’environnement. C'est une des deux unités constituant l'Institut de Biologie Intégrative des Plantes (IBIP).
    • Spécificités des activités menées:

      Les recherches de B&PMP concernent des études :    

      • De transport d’ions et d’eau, notamment en ce qui concerne l’identification des systèmes de transport membranaires, et de certains aspects de la nutrition minérale. 
      • De régulation et de la signalisation. De nombreux objets moléculaires impliqués dans la gestion du statut hydro-minéral des plantes ont été caractérisés par B&PMP. La recherche des évènements de régulation de ces cibles primaires, au niveau de leur activité (approches structure / fonction), de leur dynamique dans la cellule et des régulations de l’expression des gènes (approches génomiques, génétiques et moléculaires) constitue des orientations fortes.
      • De développement, en particulier des racines. Certaines opérations de recherche s’intéressent à la caractérisation des déterminismes de la plasticité racinaire en réponse à des conditions de contraintes abiotiques.
      • D’aspects métaboliques liés à l’utilisation des minéraux, à leur assimilation, à leur toxicité. Outre les mécanismes de transport impliqués dans les réponses aux excès ou carences, les perturbations métaboliques associées à ces contraintes sont également prises en compte.
    • Plantes cultivées:

      Arabidopsis Thaliana, Médicago, Pois, Riz, Vigne, Espèces hyper-accumulatrices de métaux

    • Confinement S2: 360 m²
    • Chambres de culture: 110 m²
    • Equipements:

      Serres : Chauffage, brumisation, ventilation, ouvrants, cooling, éclairage, écrans thermiques et d'ombrage, logiciel climatique, récupération effluents

      Chambres de culture : Chauffage, brumisation, ventilation, éclairage, logiciel climatique, récupération effluents

    • En bref: L’objectif de l’UMR Eco&Sols est de caractériser les évolutions conjointes du fonctionnement des plantes et du sol sous les effets des changements globaux et des pratiques agronomiques
    • Spécificités des activités menées:

      Quarantaine

    • Confinement S1: 130 m²
    • Confinement S2: 88 m²
    • Chambres de culture: 10 m²
    • Equipements:

      Ouvrant en faitage, extracteurs, coolings pads, écran thermique, éclairage additionnel, chauffage, Pac, sas d'accès, brasseur d'air,fertilisation

    • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • En bref: Analyser et modéliser la variabilité génétique des réponses des plantes à des conditions environnementales contrastées, en particulier la sécheresse et les températures élevées.
    • Spécificités des activités menées:

      Analyses à haut-débit par la mise au point et l’utilisation de plates-formes de phénotypage à haut-débit pour lesquels nous sommes des pionniers à l’échelle mondiale (le LEPSE coordonne le projet Investissement d'Avenir PHENOME)

    • Plantes cultivées:

      Maïs, Vigne, Arabidopsis thaliana

       

    • Confinement S1: 980 m²
    • Chambres de culture: 48 m²
    • Equipements:

      Serres : Chauffage, brumisation, ventilation, ouvrants, cooling, éclairage, écrans thermiques et d'ombrage, logiciel climatique, récupération effluents, robotique

      Chambres de culture : Chauffage, brumisation, ventilation, éclairage, logiciel climatique, récupération effluents

    • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • En bref:

      Les recherches de CBGP (Centre de Biologie pour la gestion des Populations) sont centrées sur la biologie de populations et communautés d’organismes qu’il convient de gérer car ils représentent un enjeu majeur pour l’agronomie, les forêts, la santé humaine ou la conservation de la biodiversité. L’objectif du CBGP est de caractériser cette biodiversité, d’en comprendre la structure, et les facteurs qui la modifient, afin d’en prédire l’évolution sous la contrainte des changements globaux (changements climatiques, anthropisation du milieu).

      L’unité conduit ainsi une recherche de type académique sur des modèles d’intérêt en agriculture, en sciences forestières, en santé ou en biodiversité. Elle développe des concepts et outils dans les champs disciplinaires de la systématique, de la génétique et de l'écologie et est elle-même précurseur dans le développement de certaines approches, notamment en systématique (outils génériques d’identification taxonomique associés à des bases de données adossées à des analyses phylogénétiques) et en génétique des populations théorique (méthodes d’inférence statistique et développement des logiciels  associés). 

    • Spécificités des activités menées:

      Cette serre est composée de 3 compartiments indépendants, elle est dévolue  EXCLUSIVEMENT à la production de végétaux SAINS pour alimenter les expérimentations réalisées en enceintes phytotroniques ou thermo- régulées ainsi que les élevages de masse.

      La plate-forme « élevage et phénotypage d’arthropodes » se compose de 14 chambres climatiques (3 à 5 m² chacune), 4 petites enceintes climatiques et 4 phytotrons. Ces différentes structures permettent l’élevage et l’expérimentation sur des modèles arthropodes à température, éclairage et humidité contrôlés. Etant donné que la plupart des arthropodes étudiés au sein du CBGP sont des phytophages, un lien fort existe entre la plate-forme « élevage et phénotypage » et la plate-forme « serre » qui permet la production de matériel végétal sain selon les besoins.

    • Confinement S1: 150 m²
    • Chambres de culture: 56 m² + 4 enceintes climatiques + 4 phytotrons
    • Equipements:

      Serres : Ouvrant, cooling, Fog-System, Osmoseur, écran thermique, éclairage additionnel, chauffage, insect-proof

      Chambres de culture : Pac, éclairage (sodium, leeds), chauffage, quarantaine

       

    • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • En bref:

      Concevoir, caractériser, expérimenter et évaluer des systèmes techniques maraîchers sous serre et abri permettant de mieux répondre aux enjeux du développement durable. Tout ceci sous l'angle de Gestion intégrée de la santé des cultures maraîchères et avec la prise en compte des atouts et contraintes exercés sur les SdC selon le mode de commercialisation.

    • Spécificités des activités menées:

      Expérimentations factorielles et Expérimentations système. Culture d'espèces maraichères sous serre chauffée horsol et sous abri froid en pleine terre sur les différents créneaux de production possibles en Roussillon. (automne-hiver : laitue, fenouil, chou râve, blette, épinard, pomme de terre…) printemps-été : Tomate, poivron, aubergine, concombre, haricot vert, melon, ...) avec les différents jeux de contraintes propres aux spécificités des modes de production AB et conventionnel,   répondant aux objectifs de reduction de l'utilisation d'intrants  (baisse des IFT de 50% minimum). 

    • Plantes cultivées:

      Cultures maraichères : tous légumes d'été et d'hiver avec une forte diversification

    • Confinement S1: 2477 m²
    • Abris froids: 5500 m²
    • Equipements:

      Serres : Extracteurs, coolbox,ouvrants,insect-proof,chauffage, éclairage,fertilisation centralisé,traitement des effluents,sas sans procédure

      Abris froids : 800 m² de tunnel équipés de filet anti-insectes

       

    • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    • En bref:

      L’Unité Expérimentale DiAScope est un lieu d’étude et d’observation de la Diversité (des plantes et de la biodiversité en général) et de leurs capacités d’Adaptation à des environnements divers. Elle offre 75 ha de champs et 2500 m² de serres pour l'expérimentation sur grandes cultures et arboriculture.

    • Spécificités des activités menées:

      Régénérations, multiplication des ressources biologiques

    • Plantes cultivées:

      Maïs, blé dur, Medicago truncatula, soja

    • Confinement S1: 2500 m²
    • Chambres de culture: 32,5 m²
    • Equipements:

      Serres : Ouvrants, extracteurs, ombrage, éclairage, cooling pads, chauffage, brumisation, coolbox

      Chambres de culture : Groupe frigorifique"eau glacé", chauffage, éclairage, gestion thermostatique du climat, automate climatique 

    • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
      Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Galerie