Contact |

CSIRO

Campus international de Baillarguet - CSIRO

RWA_experiment
  • DESCRIPTION DU PARC DE SERRES
  • Spécificités des activités menées:
    • écologie des ravageurs et des adventices sur leur site d'origine (principalement Europe du Sud)
    • lutte biologique en serre, essais sur terrain d'expériences
    • phytopathologie
    • confinement de macro-organismes 
  • Plantes cultivées:

    céréales, chardons, ravenelles, genêts, ronces, asphodèles, euphorbes…

  • Surface globale (m²): 312 m²
  • Confinement S1: 78 m²
  • Chambres de culture: 118 m² dont 30 m² confinement S2
  • Equipements:

    Chauffage, brumisation, ventilation, ouvrants, cooling, éclairage, écrans thermiques et d'ombrage, Insect proof, logiciel climatique

  • Référents: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CSIRO

Le laboratoire du CSIRO sur le campus de Baillarguet est la plateforme européenne du CSIRO - Commonwealth Scientific & Industrial Research Organisation, principale organisation de recherche pluridisciplinaire australienne.

Le CSIRO est présent à Montpellier depuis 1966 et s’est installé dans ses propres locaux en 1994. Le laboratoire est sous la responsabilité de l’étendard biosécurité du CSIRO. Le « Laboratoire européen de lutte biologique » concentre ses recherches sur la fourniture de services écosystémiques par l'agriculture et l’environnement en Australie, au travers de l'introduction et de la dissémination d'organismes exotiques bénéfiques. Les recherches menées à Montpellier visent deux principaux objectifs, dans le contexte de l’évolution des patterns climatiques en Australie, telle que prédite par les modèles du CSIRO :

• d’une part, l’étude et l’atténuation des impacts des espèces invasives sur la production agricole, la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes, qui risquent de s’accentuer avec les changements climatiques à venir ;
• d’autre part, l’optimisation du stockage et de la séquestration du carbone dans le sol, afin de limiter l'augmentation du CO2 dans l’atmosphère, grâce à l'introduction de certaines « espèces ingénieures » d’invertébrés, capables d’augmenter la capacité des sols à stocker du carbone, notamment dans les zones d'agriculture extensive.

Depuis sa création, le site a toujours hébergé d'autres équipes de recherche de l'Inra ou du Cirad. Le CSIRO souhaite continuer à partager son site avec de nouveaux partenaires public ou privé impliqués dans la recherche agronomique ou environnementale.

Site Web
  • GALERIE